Halte aux faux avocats du permis de conduire !

Le Barreau de Paris lance enfin la chasse aux faux avocats sur Internet !

Pour lutter contre ces faux avocats, qui interviennent très souvent en matière de permis de conduire, le Barreau de Paris a lancé le site garantieavocat.org, qui vous permet de vérifier à qui vous avez affaire.

Dans un précédent article intitulé «avocat permis de conduire»nous vous avions donné de précieux conseils pour reconnaître aisément les faux sites d’avocat.

 

Comment reconnaître un faux site d’avocat ?

Première précaution : vérifier si le nom de domaine du site est conforme aux règles de déontologie des avocats

La profession d’avocat est une profession réglementée, soumise à des règles très strictes.

Concernant les sites internet ouverts par les avocats, l’article 10.5 du Règlement intérieur national de la profession d’avocat dispose que :

« Le nom de domaine doit comporter le nom de l’avocat ou la dénomination du cabinet en totalité ou en abrégé, qui peut être suivi ou précédé du mot « avocat ».

L’utilisation de noms de domaine évoquant de façon générique le titre d’avocat ou un titre pouvant prêter à confusion, un domaine du droit ou une activité relevant de celles de l’avocat, est interdite ».

Il en résulte que :

  • le nom de domaine d’un vrai site d’avocat doit impérativement comporter le nom de famille de l’avocat ou du cabinet
  • le nom de domaine du site ne doit pas comporter les mots « permis de conduire », « droit routier » ou « droit de l’automobile ».

Autres précautions à prendre impérativement :

1) Demander l’identité de votre avocat :

Vous devez toujours demander à connaître l’identité de votre avocat (nom, prénom et barreau d’appartenance). Cela vous permettra de vérifier si votre « avocat » est bien inscrit à l’Ordre des avocats.

Important : Ne faites jamais confiance à une personne dont vous ne connaissez pas l’identité exacte ! Il s’agit probablement d’une arnaque.

2) Demander le numéro de toque de votre avocat

Un « vrai » avocat a nécessairement un numéro de toque, c’est-à-dire de boîte aux lettres au Palais.

3) Demander à parler à votre avocat

Si vous n’avez jamais eu votre avocat au bout du fil, c’est mauvais signe !

4) Ne pas appeler un numéro surtaxé

Vous devez pouvoir joindre votre avocat sans avoir à composer un numéro surtaxé. Les numéros de téléphone des « vrais » avocats ne sont jamais surtaxés ! 

 

L’interdiction pour les avocats d’exercer une activité commerciale

Les faux sites d’avocat sont gérés par des sociétés commerciales, qui ont pour seul but de faire du profit sur votre dos.

Il importe de savoir que les règles régissant la profession d’avocat interdisent à l’avocat d’exercer une activité commerciale, que ce soit directement ou indirectement par l’intermédiaire d’une société commerciale.

A cet égard, la justice a rappelé encore récemment que le courtage d’avocat, c’est-à-dire le fait pour une société commerciale de vous mettre en relation avec un avocat contre rémunération, était illégal.

Il en résulte que toutes les offres attractives qui vous sont faites par des sociétés commerciales qui vous proposent de vous mettre en contact avec un avocat soi-disant spécialiste du permis de conduire sont nécessairement illégales !

C’est la raison pour laquelle aucun véritable avocat, expert dans la défense de votre permis de conduire, n’accepterait de travailler pour le compte de ces sociétés commerciales.

Important : Pour vous assurer les services d’un véritable professionnel du droit, adoptez donc un réflexe simple : vérifiez si l’offre qui vous est faite émane directement d’un avocat. Si tel n’est pas le cas, fuyez !

Enfin, si vous avez déjà été victime de ces sociétés commerciales, n’hésitez pas à nous en faire part afin que nous puissions en informer l’Ordre.

 

Rédigé par Me Grégory D’Angela, avocat permis de conduire, avocat droit routier (portable : 06 24 13 21 52 ; e-mail : dangela.avocats@gmail.com)