Faux permis de conduire en milieu footballistique

Un footballeur de l’AJ Auxerre, Vincent Acapandié, originaire de l’île de la Réunion, a été condamné récemment en correctionnel à une simple peine d’amende de 2 500 euros pour conduite sans permis et présentation, lors d’un contrôle routier, d’un faux permis de conduire belge, acquis à Auxerre pour 2 000 euros.

Pour faux et usage de faux, notre star encourait pourtant une peine de 3 ans d’emprisonnement et 45000 euros d’amende (article 441-1 du code pénal).

Le contrôle de police s’est déroulé en octobre 2012 alors que le footballeur circulait à bord de sa BMW.

Son avocat a tenté de justifier ses actes, pourtant injustifiables à nos yeux, en soulevant le fait qu’ « il voyait à côté de lui ses copains de club qui vont acheter de belles voitures dès qu’ils gagnent un peu de sous » !

La peine prononcée par le Tribunal correctionnel nous paraît extrêmement faible, d’autant plus que notre prodige du ballon rond avait déjà été condamné pour conduite sans permis en 2010.

On aurait pu au moins espérer que le Tribunal prononce la peine de confiscation du véhicule. Il n’a pourtant pas osé, sans doute de peur que notre star n’ait pas les moyens d’acquérir un nouveau bolide…

 

Rédigé par Me Grégory D’Angela, avocat permis de conduire (portable : 06 24 13 21 52 ; e-mail : dangela.avocats@gmail.com)